2014 – 2015

Il serait temps de modifier le nom du blog…j’attaque la 9ème année, mettons de la marge, 2024, c’est bien.

Je souhaite évoluer et découvrir de nouvelles techniques, non pas que l’émaillage soit acquis, difficile du reste de maîtriser une technique sans investissement total, à savoir, la gestion du four.En outre la question de la pérennité de l’atelier se pose sérieusement.

Je m’attarde sur le livre de Stephen Murfitt pour rapprocher les recettes de glaçures de celles de l’atelier. Je ne suis pas encore prête à me lancer. Le secret d’un émail ne réside pas seulement à une formule chimique, encore que là aussi certains produits de bases ne soient pas formulés de manière identique suivant les fournisseurs, il faut compter aussi sur le mode de pose (pistolet, trempage), le temps de chauffe; la place dans le four et le mode communautaire ne permet pas d’approche personnelle du mode de cuisson. Encore cette année sera sous le signe de la surprise, bonne ou mauvaise.

émaillage au pistolet en cabine sur gré blanc. les fleurs ont été peintes avec des engobes de couleurs. en 1 : 087D en trempage en 2 : celadon au pistolet (attention au plombage de la composition) en 3 : Suzy.

émaillage au pistolet en cabine sur gré blanc.
les fleurs ont été peintes avec des engobes de couleurs.
en 1 : 087D en trempage
en 2 : celadon au pistolet (attention au plombage de la composition)
en 3 : Suzy.

L’avantage de l’atelier commun, c’est encore le partage d’idées, soit sur les sujets mais encore sur l’émaillage,ci dessous les vases sont émaillés avec trois émaux :

ô8 7 D, seul rend un noir à reflets verts, posé au pistolet.

ô8B5, posé seul c’est le vert de mes grenouilles, au pistolet.

une touche au pinceau de ô84C.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La terre utilisée est un grès blanc lisse. cette composition utilisée sur un grès de Saint Amand donne une couleur bleue violacée sublime.

 Raku du 29 Novembre 2014

Le premier Raku de l’année étant ce 29 novembre, les pièces sont consacrées à cette journée.

Hélas trop peu de vent pour des craquelures, toutefois quelques jolies pièces sorties. Notre collègue potier nous apporte du crin de cheval pour expérimenter sur nos pièces.

il faut tout de même avoir la main légère.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s